LE BAL TAZAR

La magie du Bal, des fanions et des guirlandes d’ampoule. L’émotion de la première danse, le frôlement des robes et la joie des enfants. Les lumières dans les yeux, les rires et l’envie que ça ne se termine jamais. Autant de choses que vous ne retrouverez pas dans Le Bal Tazar, Bal dangereux pour l’Enfance. Parce que Altus, Baltus et Rémus, ils s’en foutent, eux, de la joie dans les foyers. Ils aiment les pleurs, la frustration, les colères et tout ce que l’enfance a de détestable.

LE BAL TAZAR, COMMENT CA MARCHE ?

Comme ils l’avaient déjà fait avec le thème délicat de la mort dans Les Pompes funestes, les Baltazar abordent ici celui de l’enfance avec cynisme et humour noir.
Partant du principe que l’enfance n’est pas exclusivement un territoire de beauté et d’enchantement, les Baltazar questionnent avec provocation la capacité des enfants à avoir du recul et de l’humour.
Jean-Louis Curtis, à propos des Nouvelles de Salinger : « Car l’enfance n’est pas le temps de la gentillesse, de la facilité, des sourires, mais bien plutôt celui de la rigueur, de l’intransigeance, de la non-compromission. L’enfance n’est pas nécessairement (…) motif de doux regrets et d’attendrissements ; elle est un domaine spirituel d’où l’on a été exclu, un langage qu’on a oublié, ou dont on a perdu la clef ; et cette frustration est ressentie comme une souffrance, elle est la source d’une lancinante nostalgie. » C’est cette nostalgie qui conduit souvent les parents à baigner leurs enfants dans un univers trop sucré, partant de la constatation éculée de leur propre incapacité à retrouver l’enfance.

Les animateurs de notre Bal sont des clowns, et les clowns sont des enfants irresponsables.
On va donc tous faire la fête ensemble, comme des enfants qui savent s’oublier lorsqu’ils sont à fond.
Notre bal s’adresse aux enfants qui font la fête, et aux parents qui font la fête des enfants qui font la fête.

Information

Bal dangereux pour l’enfance
Bal forain pour la famille et les enfants dès 6 ans.
Avec dedans de la musique, de la danse, des jeux et des chansons.
70'

  • Coproduction – Compagnie des Ô, Môm'Théâtre
  • Avec le soutien de la Maison de la culture de Mondelange, de la Fédération des MJC de Moselle et du Festival Nancy Jazz Pulsations.
  • Création – Greg Truchet, Fabrice Bez et Nicolas Turon
  • Musique – Fabrice Bez et Greg Truchet